Chapitre 1

Chapitre 1 :  C’est décidé aujourd’hui j’arrête d’être moche ! 

Processed with VSCO with u4 preset

Note à moi-même: Ça y est ! Aujourd’hui j’arrête d’être moche !

Marre de me sentir moche dans ce corps de plus en plus flamby et de m’entendre dire non mais toi ça va tu es grande. Non mais toi tu sais comment faire. Oui mais c’est pas aussi simple. Avant j’étais moelleuse et c’était agréable. Aujourd’hui j’ai dépassé les bornes.

Comment j’en suis arrivée là ? Trop de stress depuis quelques années, liés à de nombreux problèmes rencontrés dans ma vie professionnelle. J’en parlerai plus tard car cela mérite de s’attarder sur quelques points importants. Et si aujourd’hui je suis qui je suis, capable d’encourager les femmes et les hommes, ce n’est vraiment pas par hasard.

Revenons à nos myrtilles. Convaincue d’une alimentation saine, il est tant que j’applique mes conseils pour perdre puis maintenir mon poids.

Le changement commence toujours par une prise de conscience. A partir de là le désir de changer peut faire son chemin.

Et ce matin, le désir de changement est presque oppressant. Je n’en peux plus de stagner. De dire aux autres ce qu’il faut faire mais de ne l’appliquer que partiellement dans ma vie par manque de volonté.

Mais alors quoi ? Je ne suis pas une « SurFemme ». Oui moi aussi j’ai peur de ne pas réussir. Alors pour me mettre dans un « good mood » et une positive attitude j’ai décidé de tout simplement commencer par me faire du bien. Ça a l’air ridicule mais prendre rdv chez le coiffeur pour passer un bon moment de détente où l’autre prend soin de toi (Oui « l’autre » a ta tête entière entre ses mains… Le temps d’un shampooing… Et ça ce n’est pas rien !) , c’est le début d’un long processus. D’une guerre gagnée d’avance.

Il n’y a rien de pire que de ne pas se sentir bien dans sa peau. Il n’y a rien de pire que de douter de soi avant de se mettre en action. Alors direction le salon de coiffure (Non ce n’est pas être superficiel(le), c’est prendre soin de soi, pour un homme ça pourrait être aller chez son Barber Shop préféré ou bien faire une manucure, pourquoi pas !).

Après le coiffeur, direction la salle de sport ! (Oui j’ai bien dit après, apparemment ça ne sonne pas logique. Oui d’ailleurs ça ne l’est pas. Sauf qu’on s’en fiche pas mal de la logique. Coiffeur d’abord, sport ensuite !).

Petit retour sur cette journée : Je dirais magique et douloureuse. Magique parce que je me sens bien et je mets en œuvre mon désir de changer. Cela ne reste plus un souhait mais cela devient une action. Et puis douloureux parce que j’ai galéré au cours d’abdos fessiers et de body balance. Je me suis sentie ridicule de ne pas savoir faire bien les mouvements mais au final tout le monde s’en fichait. Je n’étais pas le personnage principal d’une scène de théâtre. J’étais juste moi même ! C’est beau, c’est magnifique et c’est ça les petits bonheurs de la vie.

Le jour d’après, dimanche, tout me fait penser que j’ai pris la meilleure décision de l’année 2019 la veille. Ce n’est pas parce que parfois tout semble noir, morne et triste et que les échecs sont décevants qu’il faut s’arrêter à cela. Il faut poursuivre ses rêves les plus fous.

Un cycle peut ressembler à des montagnes russes : Commencer, tomber, recommencer, retomber, se relever, douter, réussir, puis ne plus douter et apprécier.

Reculer pour mieux sauter, perdre pour gagner, bon et puis pour fêter ma réconciliation avec moi même, quoi de mieux qu’un Golden Latte Maison ? La recette est dans le Bar Vegan & Détox, juste ici.

Belle semaine 💕