Chapitre 2

Chapitre 2 : La liberté d’être qui je suis.

Processed with VSCO with c6 preset

J’ai l’impression que depuis que j’ai créé Share Eat Company les gens m’attendent au tournant. Tu grignotes ? Pourtant tu es mieux placée pour savoir que c’est mauvais pour la santé. Tu ne fais pas de sport toutes les semaines ? Pourtant tu devrais non ? Tu ne récupères pas ces pots de yaourts en verre ? Je croyais que tu étais écolo !

Oui c’est vrai. Toutes ces questions ou ces remarques ne sont pas mauvaises, bien au contraire. Seulement l’intention qu’il y a derrière n’est pas la meilleure. Elle est motivée par le jugement plutôt que l’encouragement. La culpabilité plutôt que l’empathie. La recherche de la faille plutôt que de relever ce qui est bon…

Alors oui, c’est vrai en principe je dois faire ceci ou cela. Mais parfois on a vite fait d’emprisonner les gens dans notre manière de penser. En jugeant l’autre on le prive de sa liberté d’agir d’une manière, aussi imparfaite soit-elle.

Ces remarques, je faisais comme si elles ne me m’atteignaient guère. Comme si ma liberté était indemne.

Sauf que la liberté c’est un peu comme un ballon gonflable que tu essaies d’attraper comme tu peux pour ne pas qu’il s’échappe. Il ne suffit pas de dire qu’on est libre, il faut sauter pour attraper cette liberté et la vivre. Parfois on la veut mais elle nous glisse entre les doigts. Et puis parfois, du bout des doigts on arrive à la capter. Jusqu’au jour où un obstacle vient percer le ballon. Percer notre liberté.

Cet obstacle, cet élément perturbateur, nous permet une remise en question. En tout cas, cela m’a permis de réfléchir à la liberté d’être qui je suis. Une jeune femme à la volonté de vivre plus sainement mais qui a de temps en temps des rechutes parce qu’elle est imparfaite. Être libre d’être qui je suis. Libre d’être imparfaite mais digne de changer.

C’est d’ailleurs cette liberté qui me pousse à penser que l’on peut apprendre à grignoter sain. C’est aussi ça se faire plaisir en trouvant son équilibre. C’est complètement la philosophie de Share Eat Company, zéro jugement de valeurs ! C’est en tout cas ce que l’on essaye de transmettre dans nos workshops.

Pour terminer ce chapitre en douceur, je vous invite à découvrir une recette étonnante de cookies sans gluten à la spiruline et aux fleurs ici.

A servir avec un petit thé Sencha, vos papilles vous dirons MERCI. 🍃