Chapitre 7

M O U V E M E N T | V E G E T A L 🌿(suite)

23 Avril 2019

Parlons un peu d’Ă©quilibre alimentaire !

Femmes, hommes, sommes nous tous Ă©gaux ?

Processed with VSCO with s3 preset

Les femmes et les hommes ne sont pas logĂ©s Ă  la mĂŞme enseigne en matière d’Ă©quilibre alimentaire. De manière gĂ©nĂ©rale les femmes mangent mieux, plus Ă©quilibrĂ©s que les hommes.
Pour les hommes, l’alimentation Ă©volue dans le bon sens avec l’âge et le niveau d’Ă©tude.

On aura tendance Ă  boire plus sucrĂ© et plus alcoolisĂ© entre 18 et 44 ans et manger davantage de plats « fait maison » que de plats prĂŞt Ă  manger Ă  partir de 65 ans.

Selon une étude CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) affirme que seulement un quart des français et françaises respectent la recommandation de manger 5 portions de fruits et légumes par jour. 

C‘est vrai que ce constat ne m’Ă©tonne pas spĂ©cialement, ayant moi-mĂŞme posĂ© la question Ă  plusieurs personnes. Très peu de personnes rencontrĂ©es mangent des fruits et des lĂ©gumes au moins une fois par jour. Et ce n’est pas faute d’entendre le message de prĂ©vention MANGEONS 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR. Mais c’est plutĂ´t la faute Ă  la notice d’utilisation : comment le faire quotidiennement ?

Certains me disent n’avoir pas les moyens, d’autres le temps,  d’autres n’ont pas d’inspiration pour varier les repas, d’autres encore ne comprennent pas ce message et oublient qu’il y a bien une liaison dans la phrase… Donc ce n’est pas 5 bananes ou 5 pommes ou 5 oranges. Mais 5 portions de lĂ©gumes ET de fruits. 

Pour finir sur une note très positive, de plus en plus de parisiens et parisiennes se ravitaillent sur les marchés (13% des franciliens contre 8% des provinciaux).

Une conscience est en train de naître progressivement en ville sur le mieux manger : Le manger sain, manger local. Une génération de locavores est en train de naître. ❤️

PS : Je suis fière car dans nos ateliers lifestyle, il y a autant de jeunes hommes que de jeunes femmes qui s’intĂ©ressent Ă  leur santĂ©. Et ça c’est dĂ©jĂ  une grande victoire !

Corinne